mercredi 27 avril 2016

Ode à la délicatesse

Certaines fois j'ai envie de servir ce que j'ai de mieux en cave. Cela me vient pour les chouettes occasions comme ici la venue d'un ami proche que je n'avais pas vu depuis longtemps. De plus, avec cet ami, nous partageons cette passion pour le vin et en particulier le vin nature. Voilà donc une soirée sans le moindre ml de soufre ajouté et sans la moindre déviance!
Actuellement mon best seller en blanc est le Cotillon des Dames 11 de Jean-Yves Perron. Ce vin a tout: finesse, fraîcheur, belle présence en bouche, finale expressive. De plus il s'accorde facilement à bon nombre de plats et même dans ce cas précis à des pâtes à la poutargue.
En rouge nous avons bu un ploussard 2012 de Houillon Overnoy, un vin malheureusement très rare mais tellement bon. Il est d'une légèreté désarmemente mais offre tellement de belles choses dans le verre! En particulier la complexité et l'élégance sont remarquables vis à vis de l'âge et du cépage. Avec le lapin à la moutarde c'est top; cela rend le vin encore plus expressif.
Finalement pour le fromage nous repassons au blanc avec un Noël de Montbenault 11 de Richard Leroy. Il y a beaucoup de réduction à l'ouverture donnant au nez des arômes marqués de sésame grillé peu élégants. Cela s'estompera avec le temps mais ne disparaîtra pas. Néanmoins le vin est très beau avec une belle allonge et beaucoup d'énergie apportée par des notes fraîches de végétal et de fruit. Avec le beaufort c'est parfait.
Les trois vins étaient au rendez vous; ils n'ont pas déçu. Les deux premiers étaient parfaitement en place et je m'étonne encore de voir la qualité que l'on peut atteindre avec des cépages si rustiques sur de terroirs de second plan. Deux vins toutefois à réserver aux amateurs de délicatesse plutôt que de puissance. Le dernier, d'un pedigres plus prestigieux gagnera évidemment à être attendu. Le plaisir était plus abstrait, moins évident avec ce vin assez puissant mais moins fin.

2 commentaires:

  1. Puisque personne ne l'a fait depuis le temps: on écrit "ode". l'Aude c'est un département.

    RépondreSupprimer
  2. Salut l'anonyme, merci pour la correction! Et sinon tu n'as pas de commentaire sur le vin?

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Follow by Email