jeudi 5 janvier 2017

Douce France

Ah la France et ses campagnes! Clairement si je devais partir à l'étranger c'est ce qui me manquerait le plus. Aller chercher sa poularde de Bresse directement chez l'exploitant. Dénicher le vin rare et fin pour l'accompagner. Trouver les bons légumes bio au marché paysan. Finalement cuisiner et se régaler. Avec cette poularde j'ai fait deux plats: les blancs et les ailes aux morilles à la crème. Les cuisses simplement rôti. Une fois avec un savagnin 2011 de Houillon Overnoy. Une autre fois avec le Rouge 2014 (pinot noir) de Prieuré Roch. Rien de bien nouveau sous le soleil; deux valeurs sûres largement au niveau attendu même si le rouge mérite d'être attendu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email