dimanche 20 septembre 2015

Pays Basques et Syrah

Je ne connais pas le pays Basques Espagnol mais je sais qu'en ces contrées les choses de la bouche sont de la plus haute importance. Par exemple la grillade de viande bœuf y est un truc très sérieux. Or j'ai la chance de pouvoir acheter (à prix élevé!), venant d'un élevage basques, des pièces de boucherie de Blonde de Galice. C'est une race espagnole dédiée à la viande. Les animaux sont âgés et la viande est maturée. Il en ressort une viande grasse, très persillé et qui a perdue une grande partie de son eau. En effet, même après deux jours dans le frigo il n'y a aucun jus qui en sort et le comportement à la cuisson est exemplaire. C'est presque impossible de louper la cuisson. Il n'est pas nécessaire de saisir violemment la viande puisque celle-ci lâche rapidement suffisamment de gras pour que la surface soit parfaitement dorée. De plus comme il y a très peu d'eau dans la viande elle n'en perd pas du tout à la cuisson et j'ai même l'impression que grâce à ça elle cuit de façon plus homogène entre l'intérieur et l'extérieur.
Alors évidemment pour accompagner une belle entrecôte de ce pédigrée il faut une belle bouteille. En l'occurrence j'avais envie d'un vin un peu fougueux avec de la mâche et de la finesse: Le Crozes Hermitage Les Baties 2012 de Dard et Ribo a été parfait dans ce rôle! Quel tonus, quel fraicheur et quelle vie dans ce breuvage qui déboule en bouche tel un chat en chasse sur ses pattes de velours; superbe!!

1 commentaire:

  1. Votre entrecôte me rappelle le boeuf à Etxebarri! J'ai une bouteille de Saint-Joseph 2013 de Dard et Ribo que je vais essayer bientôt.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Follow by Email