dimanche 17 novembre 2013

Une envie de Bordeaux...

Franchement, les vins de Bordeaux je n'en bois pas souvent. C'est en effet une région que je connais peu (j'y ai fais mes classes au début de mon service militaire, et c'est tout...). Je n'ai donc pas le lien qui m'aurait permis d'y connaître des vignerons totalement impliqués dans ce qu'ils font. Et cela est très important dans cette région dont les vins connus dans le monde entier se vendent sans trop de mal. En effet on a l'impression que la recette du vin est bien ficelée, très technologique, répondant au goût du consommateur international et que le vigneron-homme d'affaires à la tête d'un minimum de 50h ne se remet pas trop en question tant les finances vont bien. Résultat il est vraiment très rare de tomber par hasard sur un vin de Bordeaux nous apportant de l'émotion ou simplement du plaisir.
Pourtant, il est indiscutable que les vins à base de cabernet-sauvignon et ou de merlot de cette région font bel et bien parti du patrimoine vinicole français. Il est donc dommage de devoir s'en priver. J'espère que d'ici quelques années on trouvera plus facilement des bordeaux (abordables!!) et buvables.
Ce week-end j'ai eu envie d'un bordeaux pour accompagner une belle pintade, des marrons, des cèpes et une courge butternut. Depuis maintenant de nombreuses années j'avais cette bouteille de Saint Julien1996 du Château Léoville Poyferré, acheté en grande surface 50euros (il faut en compter actuellement le double). Un vin qui n'exprime aucune puissance mais aucun creux non plus. C'est fin sans être austère. Les arômes sont évolués mais il y a encore du fruit frais. C'est très équilibré malgré une structure tannique très dense. La finale est très belle. C'est parfait avec le plat. Je me suis régalé, mais si j'avais mis 100euros dans cette bouteille la semaine dernière, je serais sans doute moins enthousiaste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email