lundi 7 octobre 2013

... et Dieu créa la viande et le Cornas

Là j'avais décidé de me faire plaisir, coûte que coûte. Au marché les cèpes étaient beaux, assez gros, bien fermes. La veille j'avais fait un bouillon avec une carcasse de pintade. Chez le boucher il restait des pigeons, bien dodus. Donc j'ai fait un risotto aux cèpes avec des pigeons à la cocotte; le genre de recette que je maîtrise plutôt bien ;-). Pour accompagner cela j'ai ouvert un Cornas "Les Chaillots" 2004 du domaine Allemand. Le vin était exactement comme je souhaitais a priori qu'il soit: un peu sauvage avec des notes sanguines, tendu par une belle acidité mais en même temps offrant de délicates notes florales et un milieu de bouche très gourmand sur les fruits rouges et noirs. La finale est longue mais surtout très expressive et ultra équilibrée. L'accord avec le plat est une simple évidence...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email