mercredi 31 juillet 2013

Variété de genres

Quand on aime le vin on recherche les vins de vignerons,  de vrais vignerons,  ceux qui ont une passion pour ce qu'ils font.  Mais la quête ne s'arrête pas là;  il faut trouver ceux qui font des vins à notre goût. Pour cela il faut goûter et parfois acheter des vins qui s'avèrent ne pas nous plaire spécialement. C'est le cas des vins de Jean-Marc Burgaud à qui j'avais rendu visite suite à des commentaires élogieux lus sur le web. J'avais acheté un peu de vin en pensant qu'ils étaient dans un mauvais jour et que le temps améliorerait les choses. Pourtant durant des années j'ai trouvé ces vins sans gourmandise,  fermés, secs. J'en ai donc "abandonné" quelques bouteilles dans ma cave en Corse. Sur plusieurs jours j'ai bu le Morgon Côte de Py "Réserve" 2007. A l'ouverture c'est plutôt dur en bouche alors que les arômes sont assez évolués... Le lendemain la bouche est bien plus agréable avec un joli fruit et une bouche construite en longueur. Le surlendemain le vin est fatigué et la bouteille ne sera pas finie.
Je ne comprends vraiment pas ces vins qui évoluent avant même de s'ouvrir. Mais certains en sont fan...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email