jeudi 11 juillet 2013

Typicité et vins natures

Un reproche récurrent concernant les vins natures est qu'ils se ressemblent tous et que par conséquent ils manquent de typicité. Pour un vin, ceci est clairement un handicap. Il est en effet bien agréable de retrouver les spécificités d'une région dans son verre.  Voilà une jolie façon de voyager.  Or concernant les vins natures il est vrai, qu'historiquement, le Beaujolais a une grosse influence sur ce type de vins puisqu'ils sont parmi les premiers à s'y être mis. Or, dans cette région, il y a un type de vinification (macération carbonique) bien adapté au gamay. Cette technique marque les vins en y valorisant le fruit. On retrouve donc cette caractéristique dans pas mal de vins natures rouges toutes régions  confondues. Pourtant il serait clairement restrictif de réduire les vins natures à cette seule technique.
Néanmoins, lorsque l'on boit un vin nature on le reconnaît bien souvent en tant que tel. Mais ceci ne signifie pas que ce dernier manque de typicité. En effet, réciproquement, lorsque je bois un vin classique je le reconnais également. Ce sont juste deux esthétiques différentes; aucun rapport avec la typicité. Dans chacune de ses esthétiques le talent du vigneron sera de laisser apparaître la typicité de son vin. Mais il est vrai qu'après avoir bu pendant plus de 20 ans des vins classiques il faut un certain temps au dégustateur pour appréhender une nouvelle esthétique et finalement pouvoir s'en détacher. On peut alors, au même titre qu'avec un vin classique, prendre plaisir à retrouver la typicité d'un vin dans son verre. La typicité, une fois l'esthétique nature comprise, est parfaitement respectée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email