lundi 17 juin 2013

Pfifferling, Péron et Ganevat pour un beau retour

Deux semaines au Japon, c'est court. Deux semaines sans boire de vin, c'est long!... De retour à la maison, on veut se faire plaisir. On s'oriente donc vers ce que l'on préfère; ce qui nous a manqué. En même temps on ne cherche pas la puissance mais plutôt la délicatesse; afin que la transition avec la Japon ne soit pas trop violente. Ensuite on cherche des vins qui ne fatiguent pas trop; le décalage horaire se faisant sentir... Il m'aura en l'occurrence fallut 3 bouteilles pour me sevrer (sur plusieurs jours tout de même!). 3 régions sur un seul millésime: 2010. 3 bouteilles à la hauteur de mes attentes: vive la France!!

Les traverses de l'Anglore, le Champ Levat de Péron, le pinot noir Cuvée Julien de Ganevat: trois magnifiques rouges, chacun typique de sa région mais avec comme point commun un fruit libre et très pur apportant un plaisir sans réserve.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email