dimanche 23 juin 2013

Le blanc d'Hérédia

J'avais lu des choses appétissantes concernant ce chenin. Donc, à l'occasion d'un passage chez un caviste j'achète cette bouteille de 2010 et quelques jours plus tard, je l'ouvre, comme ça, sans trop y réfléchir. Et puis, ce vin s'impose à moi; superbe, brillant même. Dans un premier temps les ingrédients principaux pour se faire simplement plaisir sont présents: gourmandise, fraîcheur, jolis arômes de fruits blancs et de miel. Mais avec le temps il montre des arguments dignes de vins beaucoup plus onéreux: de très fines notes végétales et florales apportant beaucoup de fraîcheur, une minéralité très salivante dans une longue finale très équilibrée. L'ensemble offre un plaisir très distingué.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email