samedi 13 avril 2013

7 bouchons pour 3 soiffards...

Bon, disons le tout net, même si sur ces 7 bouchons il y en a 1 qui avait donné son goût au vin (il s'agit de "la reine" de Julien Labet), nous étions un peu "fatigué" en fin de soirée! Mais bon, cela fera de très bons souvenirs. On commence avec le Métis 2010 de Labet: un vin de fruit, de délicatesse, avec de la personnalité, pour hédonistes. Suit "Préty" d'Alexandre Jouveaux, un peu simple aromatiquement sur la crème brûlée mais avec une bouche fraîche et assez fine. Le blanc de Cyril Fhal est resté un peu en retrait, un peu timide tout en offrant un parfait équilibre et beaucoup de fraîcheur. Le Nuits 1er Cru Vieilles Vignes 2008 de Prieuré Roch met tout le monde d'accord: le nez est envoûtant, ultra sensuel; il signe un grand vin! La bouche n'est pas tout à fait au niveau de ce nez grandiose, mais tout de même, qu'est-ce que c'est bon!! Le Clos Saint Dénis 2004 du domaine Arlaud ne démérite pas derrière, mais ce n'est pas facile. Servi seul ce vin aurait été bien mieux perçu et son statut de grand cru ne fait pas de doute. Comme on est des soiffards, à l'heure ou les gens raisonnables boivent le café ou mieux encore la verveine, nous on cherche ce qui pourrait passer après cela; et le Ploussard 2009 d'Overnoy est désigné. Rien à dire, le vin nous permets de finir sur une dernière note réjouissante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email