mardi 1 janvier 2013

Bonne année!!

Après quelques repas sans beaucoup de satisfaction vinique et après le passage d'un rhume carabiné, nous voilà enfin réunis avec de bons amis amateurs de vin, pour fêter le changement d'année. Cela se passe loin de chez moi, en Bourgogne. Les vins venant de loin avaient été transportés plusieurs semaines avant. Dés l'ouverture des premiers bouchons nous comprenons que ça goute bien; nous allons donc nous faire plaisir. Néanmoins certains vins (les Rhône Nord) avaient été choisis pour accompagner des pigeons; or des obligations logistiques impose un changement de menu et ce sont plutôt des carrés d'agneaux qui seront mangés.
Beaucoup de vins ont été bus et je vais ici parler de ceux qui m'ont particulièrement marqués, en bien, ou en mal.
Un des vins de la soirée sera Le Montée de Tonnerre 1995 du domaine Raveneau en magnum: complexe, fin, d'une belle persistance. Superbe avec un tartare de St. Jacques et pas ridicule du tout avec le foie gras. Grand vin qui ne génère pas beaucoup de commentaires tellement il est évident! Le Meursault "Chevaliers" 2007 du domaine Germain offre un profil tendu et épuré pour l'appellation. C'est un beau vin. La cuvée Marguerite 2007 de Ganevat à base de Melon à queue rouge (un proche cousin du chardonnay) offre tension, fraicheur et plaisir; je lui reproche juste un nez un peu simple. Beau vin. La plus grosse déception viendra d'un puligny premier cru 2005 du mythique domaine Leflaive parfaitement oxydé. Quand on connait le prix de ces vins, quelle honte... Une autre bouteille très chère mais qui a montré les qualités d'un grand vin: Côte Rôtie "Lancement" 2004 du domaine Ogier. Lancement est une parcelle extrêmement qualitative de la côte blonde, là où les vins offrent le plus de finesse. Ici le nez est complexe, envoûtant, sur des notes florales assez sauvage, des épices et un côté viande crue que j'adore. La bouche est construite autour d'une structure très dense mais très élégante. L'acidité très haute rend le vin non consensuel, mais de mon point vue l'équilibre est remarquable. On souhaiterait un peu plus de chair pour un peu plus de gourmandise, mais la finale d'une immense longueur me comble au plus haut point. Grand vin!
Sur l'agneau le Chateauneuf du Pape Vieux Télégraphe 98 offre le plus de plaisir. Un très beau vin. Je suis un des rares à ne pas avoir trop aimé la Grange des Pères 2009: trop figue à la cassonade, bien que tout à fait équilibré. Finalement le Cornas 99 "vieilles fontaines" de Voges était vraiment excellent. Le vin parfait pour accompagner une côte de bœuf. Magnifique!
Tout cela aura plus ou moins bien accompagné un excellent repas avec un grand nombre de plats. Le lendemain aucun mal de tête à l'horizon...



3 commentaires:

  1. ça c'est une soirée de nouvel an ! cela devait être un régal ... Bonne année et bonne continuation pour ce Blog !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour tes encouragements; je fête dans quelques semaines la première année de mon blog...

    RépondreSupprimer
  3. Alors, bonne année 2013 et bon premier anniversaire !!!
    Et que l'horizon reste sans nuage...

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Follow by Email