dimanche 2 décembre 2012

Vauthier est venu, a vu et a vaincu 2009


Dans le but d'accompagner à table un coquelet au pot (bien plus petit qu'une poule, plus rapide à cuir, vraiment très bon et suffisant pour deux...) avec des navets, des panés, du persille tubéreux et des topinambours, le tout parfumé par des verts de poireaux, branche de thym, feuille de laurier, grains de poivre et oignon planté de clous de girofle: Bourgogne Epineuil 2009 de la maison de négoce Vini Viti Vinci. De cette maison (tenue par Nicolas Vauthier) j'avais déjà eu 2 très bonnes expériences avec un Bourgogne rouge 2011 et avec un Saint Bris 2011: arômes délicats avec beaucoup de fraicheur et des bouches expressives. Ici, avec ce 2009, on change un peu de registre. 2009 est un millésime très mur, et ça se sent. Les arômes ne sont pas cuits (c'est un risque avec le pinot noir), mais sont tout de même plutôt orientés vers les fruits noirs, la réglisse, les épices. Pourtant, une sensation acidulée en bouche, et cela malgré des tannins bien présents, rend le vin très frais et avenant avec une jolie finale fruitée. Une belle réussite!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email