samedi 15 décembre 2012

... puis Fhal nous a sauvé


Cela arrive parfois, il y a de mauvaise série, une suite de bouteilles toutes plus décevantes les unes que les autres. Cette série commença avec un Rémont 2010 de Julie Balagny qui se révéla beaucoup moins droit dans ses bottes que la bouteille précédente mais plutôt du style talon cassé et maquillage d'après une bonne cuite. Ensuite une Tranche Bien Grace 2011 de Philippe Jambon sentant plus le pâté que les fruits. Finalement Le Mont 2007 d'Alexandre Jouveaux plus proche d'un vin jaune médiocre sans la moindre finesse. Puis finalement cette série pris fin avec un magnifique vin du Roussillon, le Jeunes Vignes 2011 de Cyril Fahl: finesse, précision, gourmandise, super à table avec un choux farci aux marrons puis le lendemain avec une simple bavette dorée au beurre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email