mercredi 19 septembre 2012

Retour aux sources


Un truc vraiment super dans le vin, c'est la découverte! La découverte d'un nouveau vigneron, l'expression d'un cépage que l'on ne connaissait pas... On aime se laisser surprendre par des gouts nouveaux, on élargie sans cesse le périmètre englobant les vins qui nous font plaisir. Mais par ailleurs, parfois, on peut un peu se perdre. Le gout est quelque chose d'éminemment culturel et il est alors nécessaire de revenir aux bases. Que cela veut-il dire? Les bases pour moi ce sont les vins que l'on boit depuis longtemps, ceux qui font que maintenant on est passionnés. Ce sont les appellations historiques, celles qui traversent l'Histoire. Et là, cette semaine, peut-être à cause de la nostalgie générée par le changement saison, j'ai eu envie de ce retour aux bases .
J'ai bu un Chablis 2010 de Laurent Tribut, vigneron ayant un lien de parenté avec Dauvissat. Ce 2010 un peu mutin le premier jour ce révèle vraiment le lendemain avec un belle typicité dans un style tranchant, tonique et long! Un superbe village! En rouge j'ai eu envie d'une Pialade 2005; vin qui se goutait super bien au début de l'été (dégusté ici). C'est toujours aussi bon, avec un côté presque oriental dans le superbe nez, une texture délicate et une belle finale fruitée. Dans les deux vins il y a un peu de retenue et pas mal de précision; j'aime cela!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email