lundi 13 août 2012

Ceviche et Sancerre


Lorsque l'on rentre de vacances il est important d'être soutenu moralement. Pour cela se faire plaisir à table est une bonne solution. Ce qui m'avait manqué lors de mes vacances en Corse, c'est le poisson. En effet les corse ssont des montagnards et il n'est jamais facile de manger du bon poisson. Je vais donc sur le marché de Vieux Port et j'y déniche une superbe palamide (assimilé à la bonite mai à chaire blanche) de 2kg! J'ai alors l'idée de faire un plat qu'une amie colombienne nous a récemment appris: dans ce plat le poisson cru est accompagné de mangue d'avocat assaisonné de citrons vert, de miel, de coriandre et de piment. Comme j'ai vraiment besoin d'être moralement soutenu je décide d'ouvrir une de mes bouteilles de Vatan, en l'occurrence le 2008.

Disons le tout net: la plat était vraiment bon, le vin très bon bien que largement trop jeune, mais l'accord plutôt loupé. En effet le plat (et surtout le mangue) faisait ressortir la caractère trop puissant de ce vin aux arômes timides mais à l'alcool généreux. Bref tout ceci confirme qu'il est vraiment difficile d'accorder les plats un peu exotiques avec un grand vin de terroir; un simple rosé fait souvent mieux l'affaire.
Les ingrédients avec la fameuse palamide dont le chaire rose est exquise crue (habituellement je me contente d'un peu de citron, de sel et d'huile d'olive).

Le résultat final, un délicieux cheviche très rafraichissant; attention tout de même à choisir des avocats pas trop murs afin qu'il ne s'écrasent pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email