lundi 28 mai 2012


Il y a des jours, comme ça, où tous les vins goutent bien. Temps calme, un peu humide, chaud mais pas trop, vent faible... et dès l'ouverture de la bouteille, le nez au goulot, on comprend que c'est top! Cela tombait bien puisque nous recevions nos amis Nadine et Rémy; ce dernier étant amateur de vins; les deux étant très gourmets.
Pour l'apéro, afin d'accompagner tome corse et saucisson corse, j'ouvre un Beaujolais 2011 de Métras. Ce vin semble tiré directement de la cuve. C'est assez riche, gourmand, délicat, pas très acide, un peu court, mais vraiment agréable.
Une fois les papilles bien réveillées on passe à table avec des ravioles aux langoustines. Un Aligoté 2007 d'Auvenay a été choisi. Ce vin m'a été livré il n'y a pas longtemps; de ce domaine mythique c'est la seule cuvée que je peux à présent me permettre d'acheter. Le vin est vraiment impressionnant; Rémy le goutant à l'aveugle, et sachant que j'ai du Auvenay en cave, me propose un Meursault de ce même domaine! Le nez est très ouvert sur de subtiles et complexes notes grillées et florales. La bouche est très fraiche, riche et longue. La finale est très savoureuse sur les mêmes arômes que ceux du nez. L'accord avec le plat est excellent et le plaisir intense. Un bourgogne blanc d'exception, hallucinant pour un aligoté. Vaut largement son prix, pourtant prohibitif...
Finalement pour accompagner une épaule d'agneau avec des aubergines confites et des pommes de terres au four, un des trésors de ma cave: Chateauneuf du Pape, Réserve des Célestins 2000 du domaine Bonneau. Rémy au premier coup de nez reconnait l'appellation. En plus d'être typique, le nez est très complexe et assez jouissif. La bouche est magistrale: très fine, très profonde, d'un équilibre absolu. La finale est grandiose de subtilité de puissance et de longueur. Un Chateaunef du Pape énorme avec tout le côté jouissif du vin méridional et toute la classe du grand vin fin. En plus, l'accord avec le plat est... parfait!
Un magnifique crescendo.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email