mercredi 3 août 2016

La RVF

La Revue des Vins de France, la RVF pour les intimes, est LE mensuel français destiné aux amateurs de vins. Il en existe d'autres, comme leRouge&leBlanc, mais la RVF est le seul à se trouver facilement dans tous les lieux de vente de presse. A mes yeux ce qui y est écrit représente le main-stream de ce que les pro et les amateurs pensent. Lorsque l'on débute en tant qu'amateur c'est clairement une bonne lecture. Mais au cours du temps chacun fait son propre chemin et l'on s'oriente alors vers d'autres sources d'information comme les forums sur le net.

Pris au retour de mes vacances dans les grèves d'Air-France, j'ai eu un peu de temps à tuer et plus rien à lire. J'ai alors acheté la RVF. Cela était d'autant plus motivant que sur la couverture représentant trois vins, deux sont natures. En plus, les sujets traités sont entre autres le Beaujolais et les rouges du Jura; deux régions que j'affectionne tout particulièrement.

Force est de constater qu'en tournant les pages du magazine, l'appréciation sur les vins natures a bien changée depuis les dernières années durant lesquelles je n'ai pas lu cette revue. Quelque soit la région abordée (Loire, Beaujolais, Jura, Alpilles, Provence...) les vignerons natures y sont considérés sans distinction particulière et y tiennent bien souvent une place de choix. Seul dans l'article dédié au Beaujolais, une rubrique leur ai réservée. On remarque dans les notes de dégustations une tolérance qui n'était pas de mise il y a quelques années: un peu trop de volatil est jugé comme étant dommage, alors qu'auparavant cela aurait été inacceptable.

En revanche ce qui n'a pas changé, c'est ce besoin de noter les vins. C'est vrai que cela rassure l'amateur non averti. Si l'on doit prendre ces notes au pied de la lettre, celles relatives aux vins rouges du Jura sont particulièrement élevées et semblent placer ces vins au sommet. Je suis évidemment totalement en accord avec cette conclusion. De plus il est remarquable de noter que le classement est dominé par des vins natures avec en particulier un 18,5/20 obtenu par un poulsard du domaine Labet. Je suis finalement heureux de voir que ces vins que j'aime tant sont maintenant plébiscités par la presse classique.

Alors qu'un forum comme La Passion du Vin (LPV pour les intimes!) pouvait il y a quelques années paraître comme une bouffée d'oxygène comparé à une presse confite, on est en droit de se demander si c'est toujours le cas. Sur LPV il est encore nécessaire de se défendre d'aimer les vins natures; dans ce monde d'amateurs avertis où la déviance est la faute absolue! Il faut dire que certains ont tellement investi d'énergie et de temps à exprimer leur mépris pour ces vins qu'ils vont avoir du mal à se renier. Peut-être serait-il temps qu'un autre espace de convivialité vierge voit le jours?...

Dans la note de dégustation du poulsard 2014 de Julien Labet qui est en première place sur cette couverture, on parle d'émotion... 

2 commentaires:

  1. Nico,
    Pour la RVF, c'est compréhensible, vu qu'il y a quelques années y sévissait un certain MB...
    Pour LPV, certains "moteurs" amateurs de vins "nature" se sont lassés, morigénés par quelques-uns de leurs pairs défenseurs de la techno-science (recommandée aussi dans le domaine du vin, paraît-il), et l'ont quittée sans regret...

    RépondreSupprimer
  2. En effet, MB est particulièrement remonté contre les vins natures. Mais c'est bien sympa de voir que ses anciens collègues ne l'ont pas suivi sur ce terrain.
    Sinon pour LPV c'est dommage que cet aspect du vin ne puisse presque pas exister. C'est tout de même bien agréable d'échanger via un forum de discussion.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Follow by Email