samedi 5 mars 2016

Laisser le temps au temps

C'est vrai que l'on a tendance à boire les vins naturels dans leur jeunesse. En effet ils expriment alors un fruit libre parfois irrésistible. Pourtant, comme tous les vins, ils ont besoin de temps pour se mettre en place et offrir un profil plus serein sans défauts, avec des arômes bien définis et une bouche équilibré. C'est alors que je les aime le plus. Un parfait exemple sont les vins natures (sans soufre) de Michel Guignier qui dans leur jeunesse sont assez irréguliers, un peu caractériels. Mais avec une année ou deux de bouteille cela devient magique. Par exemple, actuellement, le Beaujolais Village "La Bonne Pioche" 2011 est parfait, et cela depuis quelques mois. Du nez à la finale le vin déroule sans creux et sans excès de subtiles notes de fruits rouges et de fleures violettes typique du gamay sur granit. Laissez reposer vos vins tranquillement en cave et oubliez les tracasseries habituellement associées aux vins naturels.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email