lundi 30 novembre 2015

Grands vins de Savoie

Week-end dédié au vin de Jean-Yves Péron. On commence un soir avec la mondeuse Côte Pelée 2007. Le nez est immédiatement séducteur, poivré, encore bien fruité mais avec des arômes d'évolution qui apporte de la complexité sans perte d'énergie. La bouche est du même calibre avec un volume inhabituel pour ce type de vin. L'acidité est domptée et l'équilibre de haut vol. La finale est longue et gourmande sur des arômes fruités. Accord d'école avec une entrecôte de Salers. Impossible de ne pas finir la bouteille.

Le lendemain c'est au tour du blanc Cotillon des Dames 2011. La robe est incroyablement trouble et évoluée, presque orange. Le nez très nature, très libre n'en est pas moins subtile sans trop d'arômes fermentaires primaires. Sur un fond de fruits blancs et de citron confit c'est très épicé et un peu fumé. La bouche est légère, acidulées, très salivante, avance en crescendo jusqu'à la longue finale. Vraiment top avec un jambon de Noir de Bigorre.


Définitivement ce vigneron entre dans le cercle de ceux dont je n'ai jamais assez de vin dans la cave.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email