mercredi 8 mai 2013

Un "grand" vin du Roussillon

Le Clos du Rouge Gorge version Vieilles Vignes 2008. Cyril m'a vendu cette bouteille en me disant qu'elle était à maturité; c'était donc enfin l'occasion de goûter un de ses vins à son optimum. En fait je pense que ce vin doit encore être attendu, mais une longue aération lui permet déjà d'atteindre un niveau de finesse et de plaisir particulièrement élevé. Ce vin s'est parfaitement accordé à un ragoût d'agneau mais surtout à des rognons simplement revenus dans le beurre et déglacés au vin blanc. L'aromatique oriente clairement vers un vin méridional mêlant très subtilement la cerise, le zan, la garrigue. Si à l'ouverture les tanins très denses marquent un peu, la bouche s'équilibre, s'affine et s'allonge avec l'air. La finale est particulièrement longue sur les arômes du nez. Quand on pense que ce vin n'a jamais vu de soufre, sa précision ne laisse guère de doute sur le travail de forçat du vigneron.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email