mercredi 4 juillet 2012

Deux belles découvertes (pour moi)

Le Verre des Poètes, Emile Hérédia: Un autre vin de Pineau d'Aunis (voir ici), mais cette fois-ci issu de très vieilles vignes. Hérédia a la réputation d'être le maître de ce cépage. Je manque de recul pour confirmer mais en tout cas cette bouteille, non millésimé, apporte un plaisir franc, sincère et pourtant assez subtile. Très beau vin!

Java 2011, Vin de France de Jérôme Jouret: Grenache-Syrah ici; rien que de très classique me direz-vous pour un vin d'Ardèche. Pourtant il n'y a que 11,5° d'alcool et les arômes plutôt que d'être sur les épices et les fruits confits, sont plutôt floraux. La bouche manquera un peu d'ampleur pour certains, mais l'équilibre et la fraîcheur de ce vin en font un très bon compagnon de repas d'été. Un beau vin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email