mercredi 10 septembre 2014

Enfin un bourgogne classique que j'ai aimé

Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas fait plaisir avec un pinot noir de la Côte de Nuit. En dehors de trop rares et chers Prieuré Roch, ces vins me semblent souvent boisés au fruit fané. Cela est d'autant plus rageant que  j'en attends au contraire fraicheur, fruit et finesse. Mais ce Chambolle Musigny 2006 de Ghislaine Barthod est un rayon de soleil dans ce paysage si morose. Le nez pinote allègrement sans note boisée (en tout cas c'est intégré). La bouche est plutôt légère peu extraite mais sans faiblesse et d'un bel équilibre. C'est assez gourmand sans être large. La finale est belle sans toutefois avoir la tonicité d'un (bon) vin élevé sans soufre. J'ai des premiers crus en cave que je suis impatient de gouter...

Ghislaine Barthod dans sa cave à Chambolle Musigny; image trouvée ici

1 commentaire:

  1. Après cette bonne expérience j'ai apporté pour le réveillon de Noël le Charme de la même année et du même domaine:le vin était bon sans notes boisées mais manquait tout de même de charme, de tonus, de caractère...

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Follow by Email