jeudi 5 avril 2012

Entrecôte et Pinoterie


Pinoterie 2010, bourgogne du domaine Prieuré-Roch: A priori, mais je n'en suis pas certain, assemblage des divers cru de la Côte de Nuits du domaine. Le nez est plutôt fermé et boisé (et le restera). On aura juste droit furtivement à des effluves subtiles qui laissent penser qu'il ne s'agit que d'une phase ingrate. La bouche se caractérise par une sensation soyeuse, une "grosse" gourmandise en milieu de bouche et une superbe finale très longue et délicate. Un vin auquel il faut clairement laisser du temps pour qu'il s'affine en bouteille. En l'état, vu le prix, le vin manque de délicatesse mais l'espoir en l'avenir est grand.
A table il n'aura aucun mal à bien accompagner une entrecôte-frites; entrecôte de l'Aubrac et frites maison!
A noter que ce vin, tout comme le Ladoix déjà présenté ici même, s'est amélioré en restant une nuit au frais et sous vide. Pourtant, ce traitement était jusqu'à présent fatal aux vins du domaine; des 2000, 2001 et 2002 bus assez jeunes. J'ai l'impression que ces 2010 sont beaucoup moins fragiles.

En simple appellation Bourgogne ce vin n'en a ni le tarif, ni l'ambition.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email