jeudi 30 janvier 2014

L'essence du vin

Décidément, je me demande si le Jura, et tout particulièrement le village de Pupillin, n'est tout simplement pas un lieu majeur de la viticulture française, voire mondiale. Certains rouges qui en viennent sont uniques par leur fruit d'une liberté absolue. Comment être plus proche de l'essentiel? Au-delà ce ne serait plus du vin. La nature aurait dépassé l'homme et le breuvage ne ferait plus partie de la culture humaine. Mais qu'il est bon de fleureter avec cette limite... Pour cela goûtez ce Ploussard 2012 du couple Houillon-Bruyère. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Follow by Email